• Cambodge

    Phnom Penh

    Phnom Penh est une ville aux multiples visages. Au fur et à mesure de mes pérégrinations, je la découvre. Je commence par la ville des marchés : le marché central, le marché russe qui n’a de russe que le nom traduit du Phsar Tuol Tompoung , le marché Orussey, à ne pas confondre avec le marché russe, le marché de nuit et tant d’autres. Tous les étals se mélangent. On y trouve toutes les pièces nécessaires pour réparer un scooter à côté des produits ménagers. Quelques allées plus loin, les vêtements et les babioles kitch et en toc. En son centre, la partie bijouterie de pacotille ou de valeur. Tout…

  • Les billets de Baloo

    Il en faut peu pour être heureux

    En cette période de tumulte planétaire, de doutes, de confinement, de peurs, d’arrêts… j’ai la chance que deux amis me rappellent avec sourire et simplicité l’hymne de mon voyage. Cela fait du bien à l’âme d’écouter les bons conseils de mon fidèle Baloo. 🙂 Courage et Prenez soin de vous ! « Il en faut peu pour être heureuxVraiment très peu pour être heureuxIl faut se satisfaire du nécessaireUn peu d’eau fraîche et de verdureQue nous prodigue la natureQuelques rayons de miel et de soleil. Je dors d’ordinaire sous les frondaisonsEt toute la jungle est ma maisonToutes les abeilles de la forêtButinent pour moi dans les bosquetsEt quand je retourne un…

  • Les billets de Baloo

    Once Upon A Time…

    Colin has shared with me few days ago two stories. Let me share them with you. The Starfish Story Once upon a time, there was an old man who used to go to the ocean to do his writing. He had a habit of walking on the beach every morning before he began his work. Early one morning, he was walking along the shore after a big storm had passed and found the vast beach littered with starfish as far as the eye could see, stretching in both directions.  Off in the distance, the old man noticed a small boy approaching.  As the boy walked, he paused every so often and as he grew closer, the man could see…

  • Les portraits de Baloo

    Rencontres

    « On ne peut pas changer les gens, tu sais. On peut juste leur montrer un chemin puis leur donner l’envie de l’emprunter ». Laurent Gounelle. Plus de quarante ans après la chute du régime Khmers Rouges, le pays est toujours en cours de reconstruction. Il panse ses plaies comme il le peut. De nombreuses organisations et ONG sont présentes sur le territoire pour permettre à la population locale de se relever et devenir autonome. Il y a tant d’ONG que l’humanitaire devient, pour certains, un business lucratif. J’avais en tête avant mon départ d’apporter de mon temps à une association locale au Cambodge. En arrivant sur place, j’ai croisé tellement d’ONG,…

  • Cambodge

    Les Khmers Rouges

    Il est difficile d’aller au Cambodge sans s’intéresser à son histoire. Qu’elle soit celle glorieuse des temples d’Angkor ou celle tragique des Khmers Rouges. Quels que soient les lieux, les personnes rencontrées, les ONG en place, tout rappelle le passé sanglant et les horreurs perpétrées pendant près de quatre années entre le 17 avril 1975 et le 25 décembre 1978. Qu’avais-je appris au lycée ? Peu de choses. Alors dès que notre guide à Angkor, Kim, commence à parler de sa famille, de son histoire mais aussi de la situation générale au Cambodge, j’ai besoin d’en savoir plus. Je me plonge dans la lecture des ouvrages à notre disposition pour…

  • Cambodge

    Angkor Wat

    Il est des noms dont la musicalité, la puissance d’évocation, me transportent aussitôt que je les entends dans un ailleurs rêvé. Angkor est de ceux là ! Mais la carte n’est pas le territoire. Sur près de 100 km2, Angkor compte plus de quatre-vingts temples. J’en découvre une petite dizaine, construits entre le IXème et le XIVème siècle. Comment ne pas être subjuguée par ces merveilleuses apsaras qui enchantent mes déambulations dans le labyrinthe du « temple – montagne » d’Angkor Wat? Et par ses longues galeries de bas-reliefs relatant épisodes historiques et récits légendaires (barattage de l’océan de lait) ? Comment ne pas être impressionnée au temple de Bayon, par les tours au…

  • Cambodge

    Angkor : Tourisme de masse et émotion

    Baloo nous dit : « Angkor, je vois que vous le sentez… Est-ce que vous êtes d’accord pour que je vous délègue la rédaction de l’article ? ». Nous relevons le défi ! Ce 6 février, nous sommes les 235.432, 235.433 et 235.434èmes touristes à prendre nos billets d’entrée sur les sites d’Angkor depuis le 1er janvier. Soit environ 6 500 par jour. 3 millions sont attendus au cours de l’année 2020… Une immense cohorte internationale, plutôt bon enfant, qui déambule en tuk tuk, à pied, en vélo, en scooter, en bus… Notre guide, Kim, et notre chauffeur, Reb, deux hommes d’environ  40 ans, au sourire lumineux, nous emmènent vers ces découvertes. Nous entrons…

  • Thaïlande

    Chiang Mai

    Nous quittons Bangkok pour Chang Mai. Cette étape est différente. Joël, un ami de longue date de mon père, est avec nous. Il voyage en Asie depuis plus de quinze ans. Il y vit également plusieurs mois dans l’année. Il a tout organisé pour nous. Nous sommes donc accueillis et hébergés chez l’une de ses amies, Mao. Une autre de ses amies, Jeab, est sollicitée pour nous guider. Nous avons ainsi l’occasion de visiter, avec des locales, la ville et ses alentours, de préparer à diner tous ensemble et de mieux connaitre ces deux femmes et leurs cultures. Pour nous remettre du bruit et de la ville bouillonnante de Bangkok,…

  • Thaïlande

    Bangkok

    Buller est nécessaire. Le farniente est enthousiasmant. Je crois en avoir abusé jusqu’à la lie. J’ai maintenant envie de retrouver une nouvelle dynamique. Trouver un tout autre sens que celui plébiscitée par le tourisme de masse. Cela tombe bien ! Dans l’avion AF166 qui atterrit à 10h32 ce samedi 25 janvier à Bangkok, mes racines sont là. Elles apportent dans leurs valises une baguette, un saucisson et du chèvre. Quel bonheur affectif et gustatif ! Retrouver mes parents, quatre mois après mon départ, me fait réaliser le chemin parcouru. Ils découvrent l’Asie, la culture, les modes de fonctionnement, la cuisine, la chaleur… En comparaison, je suis une autochtone. Je me rends compte…

  • Thaïlande

    La Thaïlande du Sud

    Quels sont les mots qui vous viennent immédiatement en tête quand vous pensez au Sud de la Thaïlande ? « Plages de sable blanc baignées d’une eau turquoise et bordées de cocotiers ?Fonds marins incroyables ?Chapelets de petites îles aux reliefs sculptés par la mer ? Iles paradisiaques, cadre idyllique et carte postale ? » Vous avez raison !! Les archipels de la mer d’Andaman et du Golfe de Thaïlande sont des édens. Cependant, il y a également des évocations moins glorieuses : tourisme sexuel, prostitution, pédophilie, drogue, trafic, prison, etc.. Pendant longtemps, pour ces raisons, je n’ai pas voulu m’y rendre. Je ne voulais pas être une touriste de plus qui se leurre et qui ne voit…