• Cambodge

    Kampot

    Aimez-vous cuisinez ? Aimez-vous les épices ? Si vous répondez Oui, alors vous connaissez l’un des poivres les plus réputés au monde : le poivre de Kampot. Compte tenu de mon nom et étant épicurienne, je prends le train de Phnom Penh pour Kampot pour découvrir son terroir et ses plantations. C’est un train composé d’un wagon unique d’une cinquantaine de places. Il est complet. Se mêle à parts égales touristes et cambodgiens. Le trajet dure environ quatre heures. Mais dès le départ, les mains pleines de cambouis du mécanicien me disent que cela prendra bien plus longtemps. Nous voyageons lentement. Nous nous arrêtons souvent. A chaque fois le mécanicien, le conducteur et…

  • Cambodge

    Phnom Penh

    Phnom Penh est une ville aux multiples visages. Au fur et à mesure de mes pérégrinations, je la découvre. Je commence par la ville des marchés : le marché central, le marché russe qui n’a de russe que le nom traduit du Phsar Tuol Tompoung , le marché Orussey, à ne pas confondre avec le marché russe, le marché de nuit et tant d’autres. Tous les étals se mélangent. On y trouve toutes les pièces nécessaires pour réparer un scooter à côté des produits ménagers. Quelques allées plus loin, les vêtements et les babioles kitch et en toc. En son centre, la partie bijouterie de pacotille ou de valeur. Tout…

  • Cambodge

    Les Khmers Rouges

    Il est difficile d’aller au Cambodge sans s’intéresser à son histoire. Qu’elle soit celle glorieuse des temples d’Angkor ou celle tragique des Khmers Rouges. Quels que soient les lieux, les personnes rencontrées, les ONG en place, tout rappelle le passé sanglant et les horreurs perpétrées pendant près de quatre années entre le 17 avril 1975 et le 25 décembre 1978. Qu’avais-je appris au lycée ? Peu de choses. Alors dès que notre guide à Angkor, Kim, commence à parler de sa famille, de son histoire mais aussi de la situation générale au Cambodge, j’ai besoin d’en savoir plus. Je me plonge dans la lecture des ouvrages à notre disposition pour…

  • Cambodge

    Angkor Wat

    Il est des noms dont la musicalité, la puissance d’évocation, me transportent aussitôt que je les entends dans un ailleurs rêvé. Angkor est de ceux là ! Mais la carte n’est pas le territoire. Sur près de 100 km2, Angkor compte plus de quatre-vingts temples. J’en découvre une petite dizaine, construits entre le IXème et le XIVème siècle. Comment ne pas être subjuguée par ces merveilleuses apsaras qui enchantent mes déambulations dans le labyrinthe du « temple – montagne » d’Angkor Wat? Et par ses longues galeries de bas-reliefs relatant épisodes historiques et récits légendaires (barattage de l’océan de lait) ? Comment ne pas être impressionnée au temple de Bayon, par les tours au…

  • Cambodge

    Angkor : Tourisme de masse et émotion

    Baloo nous dit : « Angkor, je vois que vous le sentez… Est-ce que vous êtes d’accord pour que je vous délègue la rédaction de l’article ? ». Nous relevons le défi ! Ce 6 février, nous sommes les 235.432, 235.433 et 235.434èmes touristes à prendre nos billets d’entrée sur les sites d’Angkor depuis le 1er janvier. Soit environ 6 500 par jour. 3 millions sont attendus au cours de l’année 2020… Une immense cohorte internationale, plutôt bon enfant, qui déambule en tuk tuk, à pied, en vélo, en scooter, en bus… Notre guide, Kim, et notre chauffeur, Reb, deux hommes d’environ  40 ans, au sourire lumineux, nous emmènent vers ces découvertes. Nous entrons…