• Sumatra

    Lac Toba ou le changement de décor !

    Comment passer de la Charia à Bob Marley en restant au Nord de Sumatra ? C’est très simple. J’ai pris le bus de nuit entre Banda Aceh et Medan. A la gare routière, cette fois-ci, je suis seule. Aguerrie par mon arrivée avec Ady, j’évite facilement et savamment tous les rabatteurs. Je trouve le minibus pour Berastagi. Puis, de là, encore trois minibus et un ferry pour rejoindre le lac Toba. Tout au long de mon périple pour rejoindre la ville de Tuk Tuk, j’écoute de nombreuses histoires concernant le lac. Aujourd’hui, c’est une destination populaire. Sa découverte datant de la fin du XIXe siècle, les mythes font partis du folklore…

  • Sumatra

    Pulau Weh

    Savez-vous où se trouve le kilomètre zéro en France ? Pour l’Indonésie, c’est ici ! Encore plus au nord de Banda Aceh se trouve l’île de Pulau Weh. Sur sa pointe septentrionale se trouve le kilomètre 0 de l’archipel indonésien. Réputée pour ses fonds sous-marins, Pulau Weh est le paradis des plongeurs et des amateurs de snorkeling. Après plusieurs semaines de ville et d’excursions de volcans, j’aspire à un peu de calme. Ady m’indique que Pulau Weh est une île libre. J’avoue qu’un peu de quiétude loin du chant du muezzin et de la charia me séduit. Je prends donc le ferry pour me rendre à Sabang. Je quitte immédiatement…

  • Sumatra

    Banda Aceh

    Après neuf heures de train de nuit, trois jours de ferry et quinze heures de bus, j’arrive sonnée à la gare routière de Banda Aceh. Je ne songe qu’à prendre un taxi pour mon auberge et dormir. Après avoir récupéré, Ady me rejoint. Il tient particulièrement à me faire découvrir sa ville, ses amis aussi. Banda Aceh est une ville musulmane très conservatrice. C’est la seule région d’Indonésie à appliquer la charia, la loi islamique. Je ne le savais pas avant de prendre le bus. Aussi, la première chose que je fais, c’est m’acheter une tenue respectant la politique vestimentaire. Le débardeur est considéré comme « trop sexy » voire…

  • Java,  Sumatra

    La traversée Jakarta – Medan

    Vous est-il déjà arrivé de vous dire : « Je suis libre ! Libre de faire ce que je veux ; d’aller où je veux ; sans contrainte, sans compromis. Je suis mes envies ! » Ce fut mon cas en quittant Yogyakarta. Je ne peux me souvenir de la dernière fois où je me suis sentie aussi libre de me laisser porter par le vent. Face à autant de liberté, que faire ? Ce fut la seule question. Tous les possibles étaient ouverts. Je pouvais poursuivre à Java. Aller à Sumatra. Me rendre dans les îles Sulawesi ou Komodo pour retrouver la mer et la plongée… Que de choix, tous…

  • Java,  Les billets de Baloo

    Traverser la rue

    Regarde avant de traverser ! Combien de fois avons-nous entendu cette phrase ? Des dizaines ? Peut-être même des centaines de fois. Depuis petit, nos parents nous apprennent à traverser la rue. Pour cela de nombreuses consignes sont données : Ne pas lâcher la main Traverser sans courir Ne pas traverser sans regarder Traverser aux passages piétons Regarder d’abord à gauche (c’est de ce côté qu’arrivent les voitures) en tournant la tête, puis à droite et encore à gauche. Attendre que le petit bonhomme soit vert Identifier tous les dangers dus au trajet : parking, travaux, ou à la saison : la nuit, la pluie, la neige, les feuilles mortes……

  • Java

    Les alentours de Yogyakarta

    A quelques encablures de Yogya, des siècles d’Histoire vous tendent les bras. LE TEMPLE BOROBUDUR Après le lever de soleil manqué au Bromo, Henrike et moi retentons notre chance au temple de Borobudur. Cette fois, le réveil est plus tardif, 3h15. La route goudronnée est une mer d’huile. Une fois arrivée sur le site, notre chauffeur nous indique le chemin à suivre et nous confie des lampes torches. Le chemin est balisé jusqu’au temple et les lampes ne sont d’aucune utilité. En revanche, nous peinons un peu à trouver l’entrée et nous commençons à faire le tour de ce temple carré. Nous arrivons par l’entrée Ouest et nous pouvons gravir…

  • Java

    Yogyakarta

    Comme Banyuwangi, Yogyakarta ne se dit, comme cela se lit En prime, il n’y a pas de sigle. Donc, pour éviter que vous ne trébuchiez à chaque fois sur le nom de cette ville, voici mon truc : Yogya se prononce phonétiquement comme Georgia dans « Georgia on my mind » de Ray Charles. Et Karta et bien, c’est carta. La plupart des locaux nomme Yogyakarta, Yogya, nous ferons donc comme eux. Après notre expédition brumeuse du Bromo, je quitte Malang en prenant le train de nuit. Les trains de Java sont vraiment confortables et n’ont rien à envier à nos TGV lorsque l’on prend une classe Business ou Executive.…

  • Java

    Expédition au Bromo

    S’il y a une chose à faire à Java, c’est aller au Mont Bromo. M’y rendre fait donc partie de mes plans. En fuyant mon auberge à capsules, je renoue aussi avec la joie de rencontrer d’autres backpackers. Avec ma chambrée, composée d’un couple de Barcelone, Juan et Esther, une jeune femme de Cologne, Henrike, et un écossais, Olie, nous organisons cette excursion. Le départ de l’auberge est pour minuit. Pour être en forme, je décide de me coucher tôt, vers 20h. Pour ceux qui me connaissent, c’est le milieu de la journée. Je suis un oiseau de nuit. Je tourne, je vire, j’essaie de compter les moutons. Impossible de…

  • Java

    Une capsule ?

    Quand je vous dis « Capsule », à quoi pensez-vous ? Je pense à une capsule temporelle et aux voyages dans le temps. Je me vois voyager dans l’espace et découvrir de nouveaux univers. Je rejoins la station MIR et j’observe la terre vue de l’espace. Le terme de capsule me fait rêver et mon imagination est en ébullition. Je me vois vivre de nouvelles découvertes, explorer de nouveaux systèmes solaires… en dégustant une capsule Nespresso avec Georges, what else ? Mon imagination est bien vite ramenée sur la terre ferme. Ici, « capsule » signifie tout autre chose. Dans mon auberge à Batu, on me demande si je souhaite…

  • Java

    Les alentours de Banyuwangi

    Après avoir parcouru les ruelles de Banyuwangi, je fais de mon auberge mon camp de base pour explorer les nombreux parcs nationaux et curiosités plus ou moins touristiques de la région. N’ayant pas pu découvrir la savane au West Bali National Park, je commence donc par le Parc National de Baluran. Parc National de Baluran A une heure de voiture de BWI, le parc National de Baluran, dominé par le volcan du même nom, nous tend les bras. La jeune femme au guichet me tend un plan et m’informe qu’il y a douze kilomètres jusqu’à la savane et à minima trois de plus pour rejoindre la mer et les mangroves.…