Bali, Ile d'Indonésie
Les billets de Baloo

Bientôt le départ

Ça y est ! le décompte des « J- » a commencé.

Commence aussi la fébrilité du départ : entre enthousiasme, excitation et questionnements. Ai-je bien fait ? Est-ce que je me rends compte que je quitte tout ce que j’ai connu ? Est-ce que je réalise que je vais être sans domicile fixe pendant un an ? Et quelle adresse je donne ? … retour à celle, si bien connue de mes parents 😊

J’avoue en écrivant ces lignes que je suis à « J- 15 » et que je ne conçois pas encore totalement l’aventure vers laquelle j’avance. J’ai quitté mon travail, mon équipe avec laquelle nous avons tant accompli et avec laquelle j’ai été honorée de travailler pendant plus de 4 ans, mon appartement et tous les biens qui le composaient. Pourtant, je ne réalise pas que je vais m’envoler vers d’autres horizons pendant un an.


Je suis dans une douce brume où chacune des étapes si minutieusement préparées se déroule, jusqu’à présent, sans encombre. Parfois un sursaut de lucidité me parvient quand je réalise que le volume d’un seul de mes cartons (72L) – et j’en avais environ 80 dans mon appartement – est plus grand que mon sac à dos (60L). C’est une manière d’apprendre au fur et à mesure à me détacher du superflu, du « on ne sait jamais » et du « pourquoi pas ».

Cependant, ces ballerines, elles sont tout de même supers sympas, je les prends ou pas ? Et mes palmes ? Et le « big trip Lonely Planet Asie du Sud-Est » qui pèse à lui seul 1,2kg ? Sans compter le numérique. Je pars pour longtemps donc, évidemment que j’ai besoin d’un PC (je vais l’écrire comment mon blog ?), d’une liseuse, d’un appareil photo, d’une GO Pro (j’ai promis des photos sous l’eau), des chargeurs, des adaptateurs… Bref, j’ai encore de la marge pour optimiser mon paquetage 😉

En dehors de ces aspects « logistiques », dans cette période cotonneuse de « J- », un élément me surprend. Il y a urgence. Plus d’excuses pour décaler les choses. Eh oui, il est urgent de profiter des gens que l’on aime, que l’on estime, avant de partir ; voire de créer des opportunités que l’on ne saisirait pas autrement…Nous avons tous tendance à remettre à demain en se disant « ce n’est pas grave, j’ai le temps ». Mais quand on part pour un voyage au long cours, on prend conscience que si l’on repousse, ce sera pour dans longtemps. Et personne ne sait de quoi demain sera fait.

Alors, lorsque j’ai assimilé qu’il ne restait plus que quelques « J- », l’importance des actions ont pris aussi une tout autre profondeur : qu’est-ce que je préférais entre nettoyer mon appartement et une dernière virée en voiture entre copines … Je me suis tout d’un coup réappropriée mon temps et j’ai privilégié ce qui m’était fondamental : partager des fous rires, du bon vin, du bon temps, des échanges.
Ce que je trouve incroyable, c’est que de la même manière mes proches ont eu le même sentiment que moi. Ceci a donné aux moments vécus ensemble une tournure toute nouvelle et des ancrages extrêmement positifs et riches auxquels je pourrai me raccrocher si j’ai des jours sans… car ils voyageront toujours, où que je sois, avec moi.

Et enfin, il y a les « J- » qui font que l’on trépigne d’impatience… je rejoins une amie indonésienne pour le début de mon voyage qui a préparé tout un programme (qui nécessitera une actualisation de l’itinéraire 😊) et qui va m’accueillir quelques jours dans sa famille. J’ai hâte de la revoir et de découvrir son pays avec les siens pour avoir un autre point de vue sur les choses.

Les « J- » vont encore s’égrainer jusqu’au 8 octobre et j’essaie de vivre chaque instant pleinement auprès de ma riquiquize family, de ma famille de cœur, des pioupious, d’une TDP extra, de mes amis …

La suite ce sera à Amed, à partir du 9 octobre.

PS : Bientôt le départ, « J-15 » j’avais fait le serment que ce blog serait en ligne avant mon envol… Cela n’aurait pas été possible sans l’aide et les conseils avisés et précieux d’Emilie, Bertrand, Alice et Adrien… Merci, vous êtes des anges ! Merci de m’avoir permis de passer au XXIe siècle !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.