• Les billets de Baloo

    Bonne Année 2024

    Bonjour à tous, Tout comme le lapin blanc d’Alice au pays des merveilles, « Je suis en retard, en retard, en retard… ». Bouddha dirait plutôt « Un pot d’eau se remplit goutte à goutte », soulignant ainsi la vertu de la patience. Tout arrive en son temps. On ne peut brusquer la nature. L’année qui vient de s’écouler illustre pour moi cette dualité. Après des mois de silence, le 31 janvier 2023, profitant des vœux, j’annonce des textes et de nouvelles aventures à venir… Ma tête déborde d’idées, de plans, d’objectifs ambitieux et de deadlines. Façonnée depuis très longtemps par des « pas peur, pas froid, pas mal » et des « je suis cap », je ne…

  • Les billets de Baloo,  Thaïlande

    Bonne Année 2023

    Cher(e) Ami(e), Que cela fait longtemps ! Plus d’un an sans nouvelle ! Si nous étions au XIXe, étant au bout du monde, notre relation épistolaire un peu lente serait logique. Aventuriers, explorateurs partaient vers l’inconnu. Ils correspondaient très peu et uniquement à l’approche d’un comptoir. Une fois écrite, c’est la lettre qui initiait un voyage extraordinaire pour atteindre son destinataire. Bien évidemment, nous sommes aujourd’hui dans un rythme différent. Tous hyper connectés. La communication n’a jamais été aussi facile où que l’on se trouve sur cette planète. Alors, me direz-vous : « Pourquoi tant de temps, sans un mot, sans un signe… ? » Imaginons-nous plutôt dans un autre temps et dans un autre espace.…

  • Les billets de Baloo,  Vietnam

    Bonne année 2022

    Une année s’achève pour chacun d’entre nous. Nous avions tous espéré que 2021 soit meilleure que 2020, que la pandémie soit derrière nous afin qu’un nouveau chapitre s’ouvre. Or, nous avons tous été confrontés, bien que différemment, à des douleurs, des peurs, des difficultés plus ou moins grandes. Parfois, cette situation inédite nous a fait regarder l’autre avec interrogation ou crainte renforçant notre propre enfermement et isolement. Cependant, à l’aube de cette nouvelle année, rappelons-nous aussi tous les sourires, la solidarité, l’entraide, l’amour de nos proches, famille et amis, qui nous entoure. À cette occasion, je voudrais partager avec vous deux textes : – Discours de Martin Luther King Jr. « […]…

  • Les billets de Baloo,  Vietnam

    Suivre ses rêves

    Il y a près de deux ans jour pour jour, je m’envolais pour l’Indonésie. Je me souviens de l’état d’excitation mêlé de doutes les jours précédant mon départ. Fébrile, à l’aéroport Charles de Gaulle de Paris, j’essaie de me remémorer ce qui m’amène à être là, ce 8 octobre 2019, à tendre mon passeport pour un voyage sans réelle date de fin. Petite, j’aimais déjà découvrir, explorer, sortir des sentiers battus. Ainsi, depuis toujours, que ce soit en France ou quelque part sur notre belle planète bleue, les verbes « rencontrer », « partager », « sillonner » ont une résonnance profonde et particulière en moi. Il n’y a donc rien d’étonnant si je n’ai jamais été…

  • Vietnam

    Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas…

    Début juillet, après une période d’inquiétude et de questionnement, je suis gonflée à bloc. Mon ardeur et mon élan sont à leur comble pour entreprendre, à minima, une dernière aventure vietnamienne. Avec mon complice d’investigations, Pascal, le rendez-vous est pris le 7 juillet à Tam Thanh pour définir nos prochains road trip et identifier nos sujets de publication. Certes, jusqu’à présent nos tentatives de reportages, en mai, dans le Nord, pour 5/6 semaines puis dans le Sud, en juin, pour une vingtaine de jours, sont tombées à l’eau. Mais, on n’a pas dit notre dernier mot ! On ne peut pas passer par la porte ni par la fenêtre. Ce n’est pas…

  • Vietnam

    Une dernière aventure… ?

    La roulette des visas a tourné en ma faveur en juin. Depuis août 2020, je suis tributaire mensuellement du renouvellement de mon visa par l’immigration vietnamienne. Bien sûr, le risque de devoir partir a toujours été plus ou moins présent. Je suis touriste. Je ne peux pas être accueillie indéfiniment au Vietnam sans travailler ou investir. Je ne m’inquiète pas. De mois en mois, c’est la même ritournelle : j’attends le 30, la simple confirmation de ma prolongation. Or, en mai, le gouvernement commence à analyser plus précisément chaque visa, leur légalité et les fondements de chaque autorisation. Ma reconduction pour juin semble mise en péril. Finalement, ça passe. Plus de…

  • Vietnam

    Le café sous toutes ses formes

    « Un express s’il vous plait ? » Combien de fois, ai-je prononcé cette phrase ? Aucune idée. Depuis le collège, je suis une amoureuse des cafés, de leur ambiance, des histoires qui s’y déroulent tous les jours sous mes yeux… Tout à commencer au « Bouquet d’Auteuil », je suis adolescente. À chaque pause, avec des copains, nous nous y rendons pour jouer au tarot. Chacun prenait un expresso. C’est le moins cher. Avec le temps, je me suis rendu compte que j’adorais travailler, écrire dans ces lieux. Le bruit et l’odeur de la machine à torréfier, l’ambiance due aux habitués, la vie bouillonnante évoquant la commedia dell’arte… Bizarrement, cela me permet de me concentrer…

  • Les billets de Baloo,  Vietnam

    Vivre l’instant

    « Live and let die ». Outre le titre du film relatant les nouvelles aventures de James Bond cette phrase m’interpelle. « Vivre et laisser mourir ». Lorsque je suis partie en octobre 2019, j’étais, pensais-je, préparée à dire adieu, sans pouvoir les revoir, à certains êtres chers. Et puis, ce jour fatidique arrive. Quelle qu’en soit la raison, c’est toujours trop tôt. Avais-je anticipé cette situation pour une personne en particulier ? Pas forcément. Et à ce moment-là, comment vivre le deuil, l’au revoir à 10 000 kilomètres de sa maison ? Comment accompagner nos morts, nos familles et nos amis alors qu’on ne peut s’embrasser, se prendre dans les bras, se réconforter ? Comment appréhender ce moment…

  • Les billets de Baloo

    « Bouddha est en moi »

    Pour les inconditionnels de Stars Wars, on pourrait croire que cette phrase est inspirée de celles de Maître Yoda à Luke Skywalker : « Que la Force soit avec toi ». Ou encore « La Force est avec moi, et je fais corps avec la Force ». Je suis humblement navrée, cela n’a rien à voir. Tout commence, lors d’une réunion d’équipe à Lyon. Pour une raison oubliée, une de mes managers me dit : « Arrête de vouloir retenir Bouddha par les cheveux, il est chauve ! ». « Bouddha est en moi » est né de cette hilarité générale. Après, à chaque occasion où je devais prendre du recul, respirer, lâcher prise…, Bouddha n’était jamais bien loin. Ce « bouddha…

  • Les portraits de Baloo,  Vietnam

    Gardienne du Resort de Tam Thanh

    Il y a des expériences que l’on ne pense pas faire figurer un jour sur son curriculum vitae. Gardienne du resort de Tam Thanh rejoint ces autres activités hétéroclites : caissière, culture d’oignons, vendange, traite de chèvres… Étrangement ou pas, je ne les ai jamais mentionnées en entretien d’embauche et peu évoquées avec mon entourage. Pourtant, chacune de ces situations a été une aventure riche d’enseignement. Comme chaque histoire, celle-ci débute par un heureux hasard. Nguyen doit se rendre avec sa femme et ses enfants à Hanoi pour visiter sa famille. Il me demande donc de tenir l’hôtel avec Quy, un jeune vietnamien d’une quinzaine d’années ne parlant que le dialecte…